La CNIL a publié cinq mises en demeure adressées à des groupes d’assurance (Malakoff-Mederic et Humanis) pour détournement de finalités de traitement de données personnelles.

Me Sylvain Staub a eu l’occasion de se prononcer sur le sujet par l’intermédiaire du journal Le Parisien.